News

plantation de Jatropha

IMG_9830 IMG_9823 IMG_9822 IMG_9820

Comme pour la plupart des Euphorbiacée, les baies et la sève sont toxiques1 (y compris pour les poulets1, les poissons1, les ruminants1 et même les chèvres2 dans ce cas, quelle que soit la dose testée).

 

Les jatrophas les plus connus pour leurs usages sont :
Jatropha curcas (également appelée pourghère, pignon d’Inde ou médicinier). C’est un arbuste traditionnellement utilisé en haie vive pour protéger des cultures ou des habitations des animaux (ses graines aux propriétés médicinales sont toxiques pour les humains et les animaux), originaire d’Amérique centrale. Il est aujourd’hui répandue dans le monde entier.

 

Intérêt médicinal : Divers Jatropha ont un usage médicinal traditionnel et pourraient en trouver d’autres : Par exemple, Jatropha curcas présente des vertus désinfectante3, antifongique4 et antiparasitaire, susceptible d’être utilisée contre la Malaria3. Jatropha cilliata contient des flavonoides qui sont un anxiolytique atténuant les conflits entre souris de laboratoire5

 

L’huile de jatropha extraite de son fruit peut être utilisée pour la cuisson des aliments, produire du savon ou des bougies.

 

Plus récemment, cette huile a été proposée comme source d’agrocarburant, mais avant que les besoins de l’espèce soient bien connus6 et avec des résultats controversés7.
Jatropha gossypiifolia dont l’huile est purgative et la racine utilisée contre la lèpre ;
Jatropha integerrima, épicar, à la floraison rouge décorative ;
Jatropha multifida, l’arbre corail dont les feuilles sont consommées au Mexique ;
Jatropha podagrica, plante ornementale très prisée ;
Jatropha phyllacantha, plante du Brésil aussi appelée favela qui donna son nom aux quartiers déshérités de la plupart des villes du pays

IMG_9817 IMG_9809 IMG_9773 IMG_9666 IMG_9729 IMG_9651 IMG_9640 IMG_9613

1 Comment

Laisser un commentaire